Création de site web : Que faut-il savoir sur les CMS ?

Création de site web : Que faut-il savoir sur les CMS ?

La création d’un site web, n’est plus guère une tâche difficile à notre époque. En effet, depuis l’avènement des plateformes de création et de gestion de contenu, la nécessité d’avoir des connaissances en programmation web n’est plus d’actualité.

Bien plus encore, il est possible pour un simple novice qui aime bien farfouiller, de concevoir aussi bien un site classique, qu’un site dynamique. Toutefois, le choix du Système de Gestion de Contenu (SGC) – « Content Management System » (CMS) en anglais – à adopter n’est guère une chose facile.

Vous l’aurez compris, il en a des tas, à tel point qu’on a tout de suite l’embarras du choix. D’ailleurs, le nombre cuisant des fonctionnalités proposés par chaque logiciel web, est certes une bonne chose pour la diversité des créations, mais une énorme contrainte pour le débutant.

Dans cet article, il s’agira de vous apporter quelques notions à connaître sur les SGC, ce qui vous aidera à mieux faire votre choix à l’avenir.

C’est quoi un système de gestion de contenu web ?

Pour faire assez simple dans sa définition, on dira simplement qu’un système de gestion de contenu est un logiciel qui vous permet de créer du contenu web, tout en vous laissant le champ libre à sa gestion intuitive. Comme illustration assez cohérente, on pourrait le comparer à un logiciel de programmation, l’exemple de Notepad ou TextEdit. Si ces deux applications servent à la rédaction des codes informations pour la création des contenus du web, le SGC-CMS est plutôt dédié à la publication directe de vos articles, ces derniers se retrouvant immédiatement sur un site web. Bien évidemment, ceci est un exemple très basique de ce que peut faire un CMS, étant donné que ses fonctionnalités sont désormais au-delà du classique. Entre autres, l’application peut aussi intervenir dans l’indexation du contenu, modifier le contenu existant selon les besoins de l’utilisateur, procéder à un formatage, et bien plus encore.

CMS et constructeur de site web : Quelle est la différence ?

Toutefois, sa renommée fulgurante laisse traîner quelques confusions dans le cœur des geeks, pensant qu’un CMS est également un constructeur de site web. L’exemple notable est celui du logiciel Website Builder.

La réponse est non, car ce dernier est simplement un outil, qui vous aide à agencer un site web en plusieurs morceaux, sans que vous ayez besoin d’avoir des connaissances dans le codage informatique. Généralement, l’outil est un éditeur visuel du glisser-déposer. Toutefois, la simplicité du constructeur de site web, impacte cruellement le nombre des fonctionnalités qu’il doit avoir, ce qui ne permet pas à l’utilisateur de pouvoir faire des personnalisations à sa guise.

Par contre, un CMS est un assemblage d’outil qui pour permet de créer et façonner comme vous le voulez, un site web moderne. Toutefois, il est bien de rappeler que cela n’était pas possible il y a quelques années, car Mme son usage nécessitait d’avoir quelques connaissances techniques.

Selon le CMS utilisé, il est également possible d’accroître ses fonctionnalités, en lui rajouter des options via l’installation des add-ons supplémentaires, encore appelé des plugins ou des extensions.

Que peut-on faire avec une plateforme de CMS ?

Voici encore une autre et fausse information véhiculée par rapport aux CMS : Ils sont utiles uniquement pour créer des blogs. Certes, plusieurs de ses plateformes de gestion de contenu web, ont été à l’origine des logiciels destinés pour ce genre de site web.

Toutefois, l’évolution a eu raison de ce grand changement, à un point où elles constituent désormais des outils incontournables pour une personnalisation de haut niveau.

Faut-il encore présenter WordPress ? Ce CMS regroupe environ 30 % des sites web du monde entier, et oui… Il ne s’agit pas que des blogs. Outre cet exemple, plusieurs de ses homologues font énormément preuve de flexibilité, ce qui permet de les utiliser pour presque tous les types de création.

Blob, site, portfolio, site d’actualité, portail web, plateforme dynamique, forum… Les possibilités coulent, et tout ce qu’il vous faut, c’est d’avoir le bon outil pour réaliser le bon projet.